Hecatonchire

L'Eveil

14 Septembre 1382 – La veille de la quête:

Au 4ème jour des festivités ordonnées par la Ville dans le temple de Tempus Vengeur au nord de la ville, l’ordination des nouveaux prêtres est un grand événement pour toute la cité. Si le premier des deux séminaristes à genou face à l’ancile sacré est le fils d’une famille ancienne le second est un cas tout particulier. Bien qu’ayant fait preuve de ses aptitudes en matière de savoir théologique et malgré ses performances physiques hors du commun le flamine de Tempus s’est longtemps opposé à l’intégration de la jeune Lilly O’Connor dans l’Ordre. En plus d’être née femme, la jeune novice a l’impudence de n’être guère plus que roturière, à cela vient s’ajouter la réputation de traine-patin qu’elle s’est évertuée à se forger avec une application sans égale. Les instances dirigeantes ont cependant choisi de forcer la main du vieil homme. En effet la vagabonde serait la fille de Faucheur de Sang – figure charismatique parmi les loyalistes lors de la dernière guerre. Son élection à ce rang prestigieux figurerait en fait la volonté d’unité que voudrait désespérément afficher le Duc.

Temple tempus

Devant l’autel nu le flamine abat la hache d’argent sur le taureau apprêté pour le sacrifice. Les novices ont les yeux tournés au sol. Leur est présentée la coupe pleine du sang chaud de l’animal qui vient couler dans la gorge des deux jeunes gens. Les râles de la bête sont couverts par la voix vitreuse du vieil officiant lorsque semblant s’ouvrir devant eux le bouclier doré se fissure. Les anciens parlent d’un lien mystérieux que se crée alors avec des mondes que les hommes ne peuvent appréhender. La conscience s’évade alors et elle entrevoit une fraction de seconde les domaines lointains et paroxystiques de l’univers.

Lilly ne s’éveille plus.

Le rituel de l’ordination affecte toujours le prêtre, celui-ci perd généralement connaissance une minute tout au plus. Comme à chaque fois qu’un mortel fait un pas vers les Royaumes au-delà du monde les flammes des braséros prennent une intense teinte rouge surnaturelle. Les fumées d’encens, les étoffes suspendues, les cris de la foule au dehors, tout semble alors se figer doucement. Comme si le temps lui-même détournait son regard des hommes perturbé qu’il est par des Forces plus anciennes que lui.

Les visages de l’assemblée en présence se tendent, sans doute l’appréhension de voir un si petit corps sombrer. Mais si le vieux Ruminant en arrive lui aussi à perdre son flegme proverbial c’est parce que sur la nuque de Lilly vient d’apparaître l’épée entourée de flammes. Un signe qu’il ne lui était encore jamais arrivé d’observer.
De vieux contes reviennent alors submerger le cerveau spongieux de l’Impétueux Chameau. Les vengeurs seraient des êtres particuliers, non seulement voués corps et âme à la réalisation des désirs les plus funestes de leur divinité tutélaire mais mus d’une volonté surhumaine ils seraient capable de laisser disait-on des traces indélébiles sur le destin des peuples. Sa retraite attendrait encore quelques temps…

Comments

OmarLeCrabe

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.